Cette etonnante phobie temoigne d’une angoisse et d’une gene qui concerne environ monde qu’on ne le pense

Cette etonnante phobie temoigne d’une angoisse et d’une gene qui concerne environ monde qu’on ne le pense

Parler au portable est un veritable defi pour quelques gens.

C’est peut-etre l’objet du quotidien auquel nous tenons le plus. Photos intimes, textos de nos proches, applications qui nous facilitent la vie: le smartphone renferme toute notre vie. Reflet de ce que nous sommes, nous sommes nombreux a y etre visceralement attaches.

Mais de plus et puis, il parait servir a bien. sauf a telephoner. Pire, la plupart individus sont maintenant angoissees a l’idee meme de prendre votre appel. Cet acte anodin coute comme enormement a Sofia, 30 annees. “Je deteste qu’on m’appelle, avoue-t-elle de but en blanc. D’ailleurs mon portable est tres souvent en silencieux. Je chope reellement desagreable d’etre rappelee a l’ordre par une sonnerie stridente ainsi que devoir me soumettre aux exigences de celui qui m’appelle. Resultat, je ne reponds limite pas.”

Un geste de moins en moins indispensable

rules dating recovering addict

“on doit Realiser une distinction entre l’aversion et la pathologie, avance Boris Charpentier, psychologue. Di?s lors, la peur du portable est en mesure de temoigner de la phobie sociale ou d’une depression. Elle va venir de la anxiete generalisee ou tout d’un trauma, survenu on voit longtemps, comme une mauvaise nouvelle apprise au portable. On reste alors conditionne avec votre ressenti negatif et l’on peut observer des symptomes physiques.”

D’autres cas, bien moins graves temoignent pourtant d’une evolution progressive des modes de communications. Avec la banalisation des textos et autres chats accessibles sur Snapchat, Instagram ou Facebook, parler au telephone semble de moins en moins indispensable Afin de joindre ses proches. Ce qui autrefois necessitait un appel -comme prendre votre rendez-vous chez le medecin ou reserver une table au restaurant- peut desormais se Realiser en quelques clics sur internet. Continue reading “Cette etonnante phobie temoigne d’une angoisse et d’une gene qui concerne environ monde qu’on ne le pense”