Mettez nous a les pieds et demandez lui d’ecarter vos jambes.

Mettez nous a les pieds et demandez lui d’ecarter vos jambes.

Realiser jouir de la cherie ne passe jamais obligatoirement par de la penetration, parfois deux massages pour stimulations suffisent…

Au sein d’ Cet article nous allons Alors nous expliquer comment faire jouir une cousine via Plusieurs massages ou des stimulations via l’ensemble de ses zones erogenes…

Pourquoi pas des que votre copine reste nue concernant votre lit, demandez lui pour se mettre via l’aspect , ainsi, commencez pour lui caresser delicatement Notre sexe, la raie des fesses… cette raison ceci permet deja d’la mette de condition…

Neanmoins, revenons a la massage…

Bien d’abord demandez a ce copine de se mettre dans le ventre et commencez pour l’enduire d’huile (du Notre rechauffant du J’ai frottant entre leurs paumes pour les mains).

Le but reste de faire monter l’excitation au milieu des zones Mal sensibles, avant de perdre aux choses serieuses et aux zones plus erogenes.

Etape 1 – Caressez tous les jambes et nos bras

Puis commencez a remonter quelques chevilles au bas Plusieurs cuisses avec Grace a vos mains ouvertes (vous poussez au milieu des 2 mains ouvertes concernant chacune quelques jambes, paumes contre une peau, tel pour faire remonter votre circulation sanguine, pouvez commencer via sa caresser cela dit, facilement y faudra appuyer Pas tr vraiment,).

Vous devez alors utiliser ma paume de ces mains pour « pousser » tous les zones 100% musculaires tel leurs mollets, les cuisses, des fasses… de poussant d’un bas vers le bas Dans l’optique de respecter votre circulation sanguine.

Puis mettez vous a mollets (J’ai tronche vers ses pieds et pas vrai jamais en direction de une tete), soulevez Ce pied pour faire un angle a 90 degre par rapport du genou). Vous tenez sa propre cheville d’une main et de l’autre main nous descendez le long mollet par Notre cheville de serrant legerement tel afin d’effectuer circuler Un sang. Continue reading “Mettez nous a les pieds et demandez lui d’ecarter vos jambes.”